Un siècle au service de l’éducation

Kathleen Harper, une Principal inspirante

Kathleen Harper a bâti sur ces acquis. Nommée Principal en 1950, elle dirige le Sutton High School tout en terminant un doctorat à l’Université de Montréal. Elle est exigeante, crainte même, mais aussi admirée. Tous les témoignages abondent en ce sens.

32 Harper
Crédit : Archives Héritage Sutton

Kathleen Harper a renforcé le programme académique; elle a aussi mis en place un incitatif puissant, le House System, qui créait deux clans; on devenait un Lion ou un Tigre dès son entrée à l’école et on le restait pour la durée de ses études. Les Lions et les Tigres étaient en compétition autant sur le plan académique que sportif. Voici la description qu’en font Winston Bresee, Margaret Racette-Robertson et Allan Whitford.

Kathleen Harper incitait les enseignants à éveiller les jeunes aux réalités du monde moderne et à organiser des voyages de fin d’année. Vincent Royea se rappelle être allé à Québec, Ottawa, New York et Boston.

Enfin, elle croyait à la nécessité de responsabiliser les jeunes à qui elle confiait de plus en plus de responsabilités à mesure qu’ils progressaient dans leurs études, les aînés encadrant les plus jeunes, nous dit Nancy Shepard

À sa dernière année, Nancy Shepard a eu l’idée de faire comme bien d’autres High School et de publier un album, a yearbook, dont elle a été l’éditrice. Il suffit de feuilleter ce premier Spotlight de1955 pour se rendre compte de l’implication des élèves dans l’organisation d’une vie scolaire et parascolaire bien remplie.

AM 19 photo classe 1951

Mme Alice O'Brien Bidwell avec sa classe de 1re année.
Assis : Kinda Cowan, Linda Miltimore, Maurie Dyer, Helen Bettschen, Gerry Bougie.
Debout : Howard Robinson, Frank Liebrecht, Beat Marchand, Gary Haynes, Michael Booth, Burt Willis.
Crédit : Beat Marchand Archives.