Un siècle au service de l’éducation

De la ségrégation à la mixité

Il n’y a alors que des filles à Ave Maria. En effet, depuis 1942, les garçons du village fréquentent l’école des Frères de Sainte-Croix d’abord localisée dans un bâtiment qui a été déménagé sur la rue Western lorsqu’on a construit l’école Frère-André en 1950. Les filles étudient au couvent des Sœurs de la Présentation de Marie. La non-mixité n’affecte que les classes du village; dans les écoles de rang, garçons et filles fréquentent une même classe.

AM 5-3

La première école des garçons devenue une résidence de la rue Western.
Crédits :  Archives Héritage Sutton.

Académie Frère André - École pour garçons 730/K/002

La résidence des frères de Sainte-Croix et l’école Frère-André.
Crédits :  Archives Héritage Sutton.

AM 5-4

Le couvent des Soeurs de la Présentation de Marie, aujourd’hui la Villa Châteauneuf.
Crédits :  Archives Héritage Sutton.

AM_20_1

Remise de diplômes
Rangée arrière : Lucette Breton, enseignante, Jocelyne Bonneau, curé Gilbert, Danielle Morin, Evelyne Larivière;
Rangée avant : Jocelyne Morin, Diane Tremblay.
Crédit : Archives Évelyne Larivière-Bourgeois.

À partir des années 1960, les élèves sont répartis dans les écoles
Frère-André et Ave Maria et les classes deviennent progressivement mixtes; s’ensuit un va-et-vient entre les deux écoles dont témoigne Josée Barrette