Un siècle au service de l’éducation

Une pédagogie qui a évolué

Édith Dandenault a terminé son primaire à l’école Ave Maria; elle a fait sa 5e année en 1982-1983 avec Louise DeGuire et sa sixième, l’année suivante avec Bryan Rogers. Son témoignage permet de juger de l’évolution de l’enseignement dispensé aux enfants francophones. Les parents ont maintenant le choix entre l’enseignement moral et l’enseignement religieux; l’église demeure néanmoins encore bien présente auprès des enfants inscrits à l’enseignement catholique.

L’éventail des matières au programme s’est élargi; des professeurs spécialisés enseignent l’anglais et les arts; en 6e année, les élèves disposent d’une salle équipée d’ordinateurs et ont droit à des ateliers d’informatique. En sciences, les élèves de 5 et de 6e sont invités à réaliser des projets

Pour Édith Dandenault, ces années ont été des plus stimulantes.

À l’exception des olympiques sportives annuelles les opposant à l’école Saint-Édouard de Knowlton, les élèves du primaire de Sutton ne participent à aucune autre compétition inter-école. Les activités parascolaires - patin, balle, ballet… - sont encore majoritairement organisées par la communauté et non l’école. Toutefois, d’autres compétitions sont à l’agenda. Édith nous parle d’un tournoi de  mathématiques inspiré du hockey pour apprendre les tables de multiplication et des défis proposés par le Club Optimiste pour encourager la lecture ou se familiariser avec leur milieu de vie.

AM 13-2
AM 13-2 (2)

Édith Dandenault, policière d’un jour, avec le policier Luc Snyder et Gerry Piette du Club Optimiste.
Crédit :  Archives Édith Dandenault

Édith Dandenault, policière d’un jour, lors de sa rencontre avec le premier-ministre René Lévesque en compagnie de la mairesse d’un jour Ina Wielenga  (chandail rose)

Édith Dandenault a aimé ses années passées à l’école Ave Maria .

AM 14

L’une des dernières classes à avoir fréquenté Ave Maria, celle de 6e d’Édith Dandenault (1983-1984)
Crédit : Archives Édith Dandenault

AM 15

La dernière équipe école en 1985-1986.
De gauche à droite :
Debout :  Diane Thériault-Piette secrétaire, Sylvie (Caroline) Carey , Patricia Harvey, Suzanne Blain,  ?   ,  ?
Assis : Yvon Veilleux, Louise DeGuire, Louise Grégoire, Germaine (Mimi) Voyer-Turcotte directrice, Lucie Langlois,
Louise Delorme-Kelly, Yves Choinière
Crédit : Archives famille Germaine Turcotte