Histoire d’un confinement

Créativité, apprentissage et découverte

Ces trois mots résument bien les initiatives prises par certains de nos témoins afin de passer à travers le confinement et le déficit de rencontres en chair et en os. Liliane Lessard et Nicole Beaudry racontent l’expérience d’animation virtuelle qui a permis de maintenir vivant un de leurs réseaux sociaux.

Récit de vie Liliane Lessard
Récits de vie
Récit de vie Gilles Lavoie

Chaque participant a eu droit à un album personnalisé

Le groupe a pu se rencontrer au début de juillet 2020 dans le respect des mesures sanitaires.

Le retrait social a aussi été l’occasion de développer de nouveaux intérêts, d’apprendre à faire les choses autrement, constate Jocelyn Darou. De redécouvrir son environnement aussi. Ainsi, Michèle Laverdure, qui depuis plusieurs années passe l’hiver dans l’hémisphère sud, a reéapprivoisé l’hiver québécois.

CAB extérieur
Paysage d'hiver

Plusieurs personnes âgées de Sutton sortent de la pandémie avec une nouvelle corde à leur arc: la capacité de mieux utiliser les nouvelles technologies de communication même si tout le monde s’entend pour dire qu’on se lasse de zoomer.

Certains aînés partaient de loin comme le montre  l’expérience zoom d’Andrée Beaudry, 90 ans, dont nous parle sa sœur Nicole. Pour sa part, sollicité par son ancien employeur, Paul Kinnis a apprivoisé le téléenseignement.

Andrée Beaudry

Gisèle de Repentigny raconte qu’à 88 ans elle a été obligée de se procurer une carte de crédit et d’apprendre à l’utiliser en toute confiance.