Histoire d’un confinement

En manque de câlins

Zoom, Facetime, Skype, toutes ces applications ne remplacent pas la présence réelle et les échanges en chair et en os. On nous a répété sur tous les tons être en manque de câlins; rêver du jour où l’on pourra enfin enlacer ses enfants et petits enfants, où l’on pourra faire l’accolade à ses amis, recommencer à se visiter.

Liliane Lessard, Gilles Lavoie, Lise Goad, Hercule Boulanger nous disent à quel point ils manquent les rapprochements physiques avec parents et amis qu’interdisent les mesures sanitaires. Grâce à la photographie, Michèle Laverdure a consigné dans un album la mémoire de cette période unique de l’histoire familiale.

Concert au village
Besoin de calin

Le rêve de tout confiné!