La famille Larouche

Le p'tit banc d'Alfred

«C’est papa qui finissait la traite » précise Denise.

Alfred se promenait d’une vache à l’autre avec un banc singulier attaché à sa ceinture par un bout de courroie. C’était un banc à une patte, taillé dans un seul morceau de pin, qui lui permettait de se déplacer dans l'étable sans se préoccuper d’apporter son siège chaque fois.

C’est Emmanuel Fabre, un voisin, qui le lui avait proposé. Après s’en être amusé, Alfred l’a essayé et l’a adopté. Gaétan, Jean, Germain et Bernard rient encore en pensant au petit banc de leur père.

19a Alfred traite vache noir

                                            Alfred trayant une vache

«Quand on me parle du p’tit banc de Papa, je le vois marcher avec ça accroché en bas des fesses. La drôle de queue faisait tic-tac; j'en ris encore » se rappelle Denise.